Électro-érosion

L’électro-érosion Besnard, ou  EDM (Electrical Discharge Machining), est un procédé d’usinage qui consiste à enlever de la matière dans une pièce en utilisant des décharges électriques. On parle aussi d’usinage par étincelage. Cette technique se caractérise par son aptitude à usiner tous les matériaux conducteurs de l’électricité (métaux, alliages, carbures, graphites, etc.) quelle que soit leur dureté.

Pour usiner par électro-érosion, quatre éléments sont nécessaires :

  • Une électrode
  • Une pièce
  • Un diélectrique (liquide isolant électrique)
  • De l’électricité

Il existe trois types d’usinage par électro-érosion :

  • L’électro-érosion par enfonçage dans laquelle une électrode de forme complémentaire à la forme à usiner s’enfonce dans la pièce ;
  • L’électro-érosion par fil, où un fil conducteur animé d’un mouvement plan et angulaire découpe une pièce suivant une surface réglée ;
  • Le perçage rapide par électrode tubulaire pour percer les matériaux très durs.

L’électro-érosion est particulièrement adaptée à la réalisation des empreintes des moules pour l’injection. L’électro-érosion est aussi utilisée pour obtenir un état de surface granité (dû à l’étincelage).

De l’eau ou une huile diélectrique spéciale est utilisée dans le bac où la pièce usinée est immergée. Elle est continument filtrée. Dans le cas de l’eau, elle est aussi dé-ionisée par une résine.

Le procédé d’usinage consiste à faire passer un courant dans un diélectrique, qui a pour but de recréer le phénomène de la foudre qui frappe le sol. Il est recommandé dans les usinages de matériaux très durs (mais impérativement conducteurs !!!), des aciers trempés, ou alors dans les cas où la complexité de la pièce en nécessite l’usage. L’action du courant, de forte intensité, va ioniser un canal à travers le diélectrique. Un arc électrique va alors se produire, de l’électrode vers la pièce à usiner, détériorant celle-ci très localement (quelque µm²). Le diélectrique refroidit alors les particules détériorées, qui tombent alors dans le bac de la machine sous forme d’une boue (micro particules de matière et diélectrique). Les vitesses d’usinage ne sont pas très élevées (entre 0,2 et 10 mm/min), mais la précision en est tout à fait l’opposé.

Nos machines sont extrêmement bien entretenue de sorte que nous pouvons aisément atteindre plus ou moins 5 micromètre sur la cote désirée.

Pour exemple : on peut réaliser par électro-érosion à fil une pièce qui, lorsque l’on regarde d’un coté montre un coq, mais quand on la retourne, montre un papillon … On peut réaliser également des états de surface proches du poli-miroir, en baissant l’intensité du courant à quelques dixièmes d’ampères.

L’électro-érosion Besnard, le travail bien fait.

Sur plan = pièce mécanique fabriquée avec la précision Besnard
Pièce cassée = pièce neuve au modèle
avec la précision Besnard.
Votre exigence est notre priorité. BESNARD, Précision et Sécurité depuis 1971.
Conception et Fabrication de Moules pour le Thermoformage

Identité - (requise)

Email - (requis)

Raison Sociale - (requise)

Sur la commune de   (requise)
Située dans le département   (requis)

Sujet

Intérêts pour (plusieurs choix simultanément)
Outillage ThermoformageMoules ThermoformageAux modèlesSur plansConception 3DAutres

Secteurs concernés (plusieurs choix simultanément)
AéronautiqueAutomobileNavalAgro-alimentairetextileAutre en observations

Message - Observations - Autres précisions utiles et nécessaires :

captcha

Lisez le code ci-dessus et recopiez-le ci-dessous

BESNARD SAS
Route de Messei
BP.83
61102 FLERS Cedex
℡ +33 (0)2 33 98 13 60 Fax +33 (0)2 33 64 98 03